Chamanisme chemin d extase : La Nature – les 3 mondes

1.c) La Nature – les 3 mondes

Ce soir-là Cramh ne voulait pas rentrer chez lui. Il préférait rester encore un peu sous les étoiles, avec le vieux sage, plutôt que de se retrouver entre quatre murs dans sa maisonnette au village.

– Je préfère être avec vous Shri Chri, dans la nature, avait il dit.

– Tu aimes donc la Nature ?

– Oh oui, Chri Shri, j’aime la nature !

– Mais sais-tu que les quatre murs de ta maison font aussi partie de la Nature ?

– Comment cela ?

– De quoi crois-tu que soient composés ces murs ?

– De différents matériaux, je ne sais pas moi…

– Et d’où proviennent ces matériaux à ton avis ?

– De l’entrepôt du père de Oiran Dōchū. Ça j’en suis sûr !

Ramalec sourit, et continua :

– Et où son père a-t-il été les chercher ?

– A la grande carrière … je crois …

– Tu vois ! C’est bien Makayna1 qui les lui a donnés !

– Mais je ne parlais pas de cette nature-là Shri Chri. Je voulais parler des arbres vivants qui nous entourent et des animaux… Est-ce vrai ce qu’on raconte sur vous, que vous avez traversé des forêts immenses ?

– Oui, mon enfant. Et j’y ai vu une Nature exceptionnellement riche et diversifiée. Une Nature qui grouille de vie sous des formes qui dépassent l’imagination ! Toutes formes d’animaux et de végétaux. Et j’y ai vu des hommes et des femmes y vivre et s’y adapter. Et j’y ai rencontré de drôles de personnages très proches de cette Nature, aider les autres à faire le lien avec le côté non-visible de la Nature.

– Est-ce vrai ce qu’on raconte sur vous, que vous avez traversé des étendues blanches et glacées à perte de vue ?

– Oui, mon enfant. Et j’y ai vu une Nature aride, qui fait preuve d’une grande ingéniosité pour inventer de nouvelles formes de vie. Et j’y ai vu des hommes et des femmes y vivre et s’y adapter. Et j’y ai rencontré de drôles de personnages très proches de cette Nature, aider les autres à faire le lien avec le côté non-visible de la Nature.

– Est-ce vrai ce qu’on raconte sur vous, que vous avez traversé des déserts brûlants ?

– Oui, mon enfant. Et j’y ai vu une Nature minérale immensément puissante, pendant que les règnes, végétal et animal, étaient comme au ralenti. Et j’y ai vu des hommes et des femmes y vivre et s’y adapter. Et j’y ai rencontré de drôles de personnages très proches de cette Nature, aider les autres à faire le lien avec le côté non-visible de la Nature.
Partout j’ai vu la Nature, incommensurablement, belle, riche et vivante !

Cramh rêvait déjà un peu à toutes ces évocations. Ce qui aurait presque pu être une première étape pour voyager dans un monde ou l’autre s’il avait su le faire, comme Chri Ramalec savait le faire depuis son initiation chamanique…

– Et sais-tu, mon enfant, pourquoi malgré les formes infinies que peut prendre le paysage, à chaque fois, il est des Chamans qui arrivent à en voir la face cachée ? Parce que malgré les apparences, malgré la multiplicité des formes que revêt la Nature, les Chamans entrent en relation avec Elle, communiquent et communient avec Elle, et L’aime. Comme toi aussi tu m’as dit l’aimer tout à l’heure. Ils entrent en relation avec chacune de Ses é